L’auto-analyse ou la puissance de la remise en question

J’ai longtemps réfléchi au contenu de mon premier article. Il y a tellement à dire sur la gestion, ce sujet complexe qui me passionne !


Puis, je me suis demandé ; si je n’avais qu’un seul conseil à donner, quel serait-il ? Encore là, difficile de me restreindre à un seul (car vous verrez, des théories, j’en ai « en veux-tu en v’là ! »)


Puis, l’évidence m’a frappée !














L’AUTO-ANALYSE ! Oui, entrepreneurs (ou mêmes justes humains, mais ça, c’est un autre sujet !) l’auto-analyse est et sera votre meilleur allié dans toutes les situations.

Pas facile comme exercice, il vous demandera de l’humilité et vous devrez prendre un peu de recul (vous savez, vous arrêtez quelques minutes… ouf !)


Il s’agit d’une habitude à prendre, idéalement, un peu chaque jour.


Je propose une méthode en 4 phases afin que l’auto-analyse vous soit (et à votre entreprise) bénéfique.


Phase 1 : Bien définir le sujet de mon auto-analyse.

On choisit une décision, une action, un moment, une journée, bref, on concentre son auto-analyse sur quelque chose de précis pour éviter la remise en question complète qui n’aboutirait à rien. Une chose à la fois, c’est plus efficace ! Pour ce qu’on a délaissé, on y reviendra dans un autre moment d’auto-analyse, c’est important de structurer sa réflexion !


Phase 2 : Le questionnement et l’analyse.

On évalue ce qu’on a fait et si c’était la meilleure chose à faire considérant nos valeurs, notre but, les contraintes, etc. Il existe une multitude de trucs pour effectuer une analyse efficacement selon la situation en question, j’y reviendrai dans un autre article ! Une personne externe (expérimentée et en connaissance de cause) pourrait vous aider à y voir plus clair ! (Comme un consultant !!)


Phase 3 : SO-LU-TION.

L’auto-analyse ne doit pas servir à se culpabiliser ! Au contraire, il doit s’agir d’un moteur pour s’améliorer ! On réfléchit donc à des solutions concrètes pour L’AVENIR parce que ce qui est fait est fait, maintenant il faut s’attaquer à ce qu’on va faire pour la suite !


Phase 4 : ACTION !

C’est bien beau réfléchir, mais maintenant il faut passer à l’action, réparer nos erreurs, passer au plan B, adopter une nouvelle attitude, bref, on utilise nos réflexions pour avancer !


Selon moi, personne n’est parfait, mais continuellement chercher à s’améliorer est digne de mention ! Savoir apprendre de son parcours est un excellent moyen de toujours se dépasser et d’atteindre de nouveaux sommets !


Faites-vous régulièrement de l’auto-analyse ?