6 sujets de réflexion pour optimiser votre entreprise



Vous avez une entreprise ou vous prévoyez vous lancer ?


Certains d’entre vous ont peut-être pris beaucoup de temps de réflexion et d’autres y sont probablement allés « au feeling »


Dans tous les cas, certaines réflexions permettront d’optimiser votre entreprise.


Je vous propose donc une liste (non exhaustive !) de questions pour lesquelles vous devriez avoir des réponses !


Si ce n’est pas le cas, je vous suggère FORTEMENT d’entamer la réflexion, et la prise de décision, sur ces sujets.


Aussi, si vous avez déjà répondu à ces questions, notamment dans un plan d’affaires c’est probablement le moment de vous demander si certaines de vos réponses ont évolué !



QUESTION 1 | Quelles sont la mission, la vision et les valeurs de votre entreprise ?

Combinées, la mission, la vision et les valeurs constituent l’ADN de votre entreprise. En les définissant, vous pourrez établir une ligne directrice claire qui aidera la prise de décisions de chaque intervenant de votre organisation.


Mais qu’est-ce que c’est exactement ? Et à quoi ça sert ?


Pour débuter, la mission est basée sur l’état actuel de votre entreprise (tandis que la vision est axée sur l’état futur souhaité).


Pour établir votre mission, vous devez répondre à 3 questions :


1— Ce que l’entreprise fait (quels produits, ou services offrez-vous ?)

2— Pour qui le fait-elle (à quel type de clientèle vous adressez-vous ?)

3— Comment le fait-elle (qu’a-t-elle de distinctif ?)


Par exemple, « Chez Zaz Conseil, nous offrons une expertise en gestion stratégique, marketing et gestion des ressources humaines, aux PME et travailleurs autonomes, en adaptant notre approche à leur réalité et leur besoin. »


La mission doit être claire et durable et est de nature publique et à avantage à être communiqué à tous, elle permet d’expliquer la raison d’être de l’entreprise. L’établir et la diffuser permettra de faciliter la prise de décision, de favoriser la mobilisation des ressources et de donner une ligne directrice à l’interne, tout en donnant de la crédibilité et un caractère unique à votre entreprise d’un point de vue externe.


La vision, quant à elle, n’est pas statique et peut évoluer. Pour vous aider à définir votre vision, demandez-vous où vous voyez votre entreprise dans 3 ans, dans 5 ans.


La vision n’a pas à être publique, mais elle doit être communiquée à l’interne. Elle permettra à tous les membres de l’entreprise de travailler dans un but commun et aux dirigeants de savoir où concentrer leurs efforts.


Finalement, les valeurs de votre entreprise sont un ensemble de croyances, de valeurs collectivement partagées par tous les membres de l’organisation. Elles permettent de s’avoir qu’elle attitude et comportement adopter.


Pour définir les valeurs de votre entreprise, vous devez vous demander quels comportements sont attendus de la part de tous.


Une fois votre mission, votre vision et les valeurs de votre entreprise bien définies, assurez-vous de les diffuser à votre équipe, notamment dans le manuel de l’employé, mais aussi d’en parler le plus souvent possible. Chaque rencontre d’équipe devrait intégrer ces 3 éléments pour que les décisions et actions y soient adaptées.


QUESTION 2 | Quel besoin comblez-vous ? Quelle opportunité est exploitée ?

Régulièrement, les entreprises sont créées à partir d’une idée de produit ou de service alors qu’elles auraient avantage à être définies à partir d’une occasion d’affaires à exploiter. Qu’est-ce qu’une occasion d’affaires ? Il y a occasion d’affaires quand il existe un écart entre un besoin et les solutions disponibles pour le combler. Il y aurait beaucoup à dire au sujet de la définition des besoins des consommateurs, mais, pour débuter, je vous invite donc à revenir à la base et à vous demander quel besoin votre entreprise comble-t-elle. Pour favoriser la rentabilité, votre produit ou service doit combler un besoin. Ensuite, elle devra exploiter une occasion d’affaires ; c’est-à-dire, se positionner là où il existe un écart entre le besoin à combler et ce qui existe déjà sur le marché. Vous devez combler un besoin qui ne l’est pas encore ou le combler d’une façon différente. Vous tiendrez ainsi votre occasion d’affaires !


QUESTION 3 | Connaissez-vous votre/vos segments de clientèle cible ?

Segmenter la clientèle consiste à regrouper un type de clients en fonction de plusieurs caractéristiques semblables. Ainsi, en connaissance le ou les segments de clientèle auxquels vous vous adressez, vous pourrez y adapter au maximum vos actions.


En connaissant leurs caractéristiques au maximum, vous pourrez repenser vos produits/services, votre offre, votre marketing, votre expérience client, etc. Bref, vous pourrez tout faire pour leur plaire !

Mais pour ça, il faut les définir et les connaitre… bien les connaitre !


- Sur quoi basent-ils leurs décisions ?

- Quels sont les éléments les plus importants pour eux ?

- Pourquoi s’adressent-ils à vos concurrents ?

- Comment les joindre, capter leur intérêt ?


Chacun de vos segments devrait être basé sur des caractéristiques communes comme, par exemple, des comportements d’achats semblables, des besoins, des gouts, ou des critères d’achats similaires ou encore des caractéristiques démographiques qui les regroupent.


Tout savoir à leur sujet devrait être parmi vos priorités, car ce sont ces informations qui vous aideront à viser juste !


QUESTION 4 | Connaissez-vous le marché ?

Vous savez tout sur vos clients ?


Merveilleux !


Vous devez aussi tout savoir sur le marché dans lequel votre entreprise évolue !


Vos concurrents, ce qu’ils font, leurs points forts, leurs lacunes, l’offre et la demande, tendances, facteurs qui représente une opportunité ou des barrières pour vous…


Bien maitriser son marché est essentiel pour définir et adapter votre stratégie, vos actions marketing, vos décisions concernant vos produits/services, etc.



QUESTION 5 | Quelle est votre proposition de valeur ? Votre avantage concurrentiel ?

La proposition de valeur constitue ce qui fait de votre entreprise le meilleur choix pour les clients.


La valeur que vous proposez à vos clients peut être de plusieurs ordres, vous pouvez, par exemple, apporter à vos clients une valeur ajoutée en proposant :


– Accompagnement

– Design

– Statut, marque, prestige…

– Prix

– Réduction de risque

– Réduction de couts

– Accessibilité

– Commodité, ergonomie, caractère pratique…


L’essentiel, pour que votre proposition de valeur soit efficace, est qu’elle soit elle même, ou qu’elle soit jumelée à un avantage concurrentiel réel, soit :


Supérieur à la concurrence, AUX YEUX DES CLIENTS



Par exemple, un courtier immobilier proposera, entre autres, comme valeur l’accompagnement et la réduction des risques dans vos transactions immobilières, mais il devra y combiner un avantage concurrentiel fort pour se démarquer des autres courtiers.


Pour s’assurer que son avantage concurrentiel est tangible, il devra donc s’assurer qu’il est supérieur à la concurrence aux yeux du client.


Dans cet esprit, j’attire votre attention sur le fait que, par exemple, bien que ce soit souvent cité, un « service à la clientèle impeccable » ne serait pas un avantage concurrentiel « supérieur à la concurrence aux yeux du client ».


Pourquoi ?


D’une part parce qu’il y a fort à parier que des concurrents offrent, eux aussi, un excellent service et surtout parce qu’il n’est pas assez visible pour un futur client qui n’est justement pas encore en mesure de le constater.


Trouver et communiquer un bon avantage concurrentiel n’est pas chose facile et c’est justement ce qui pourrait faire toute la différence entre une entreprise prospère ou non !


QUESTION 6 | Quel est votre modèle économique ? Est-il viable ? Optimal ?

Le modèle économique (ou business Model) de votre entreprise est la façon dont votre entreprise génère de la rentabilité.


Il s’agit de comprendre (et d’optimiser) les moyens de tirer des revenus de votre activité.


Pour l’analyser, vous devrez connaitre les 9 éléments suivants et ensuite évaluer si chacun de ces éléments est optimal pour générer une rentabilité solide.


1- Le ou les segments de clientèle visés par l’entreprise

2- La proposition de valeur de l’entreprise

3- Les Canaux de communication, de distribution et de vente de l’entreprise

4- La façon dont l’entreprise entretient ses relations avec les clients

5- D’où proviennent les revenus

6- Les ressources clés dont dispose l’entreprise

7- Les activités clés de l’entreprise

8- Les partenaires clés de l’entreprise

9- La façon de gérer les couts auxquels doit faire face l’entreprise


Bonne réflexion !






Besoin d'aide pour y voir plus clair? Contactez-nous!


Tous droits réservés © 2018 par Zaz Conseil, Web design par Zaz Conseil