6 façons de traverser la crise | Entreprises et pandémie

Le confinement du printemps passé a créé une onde de choc, à plusieurs niveaux dans notre société.


Les entreprises ont dû, d’une façon ou d’une autre, s’adapter.


Avec la nouvelle annonce de confinement, chaque entrepreneur doit maintenant prendre des décisions importantes pour son entreprise.


Voici donc les différentes situations auxquelles vous pourriez faire face et les pistes de réflexion pour éviter de tomber dans certains pièges.





FERMETURE TEMPORAIRE

Probablement une des situations les plus répandues, plusieurs entreprises se sont vues imposer une fermeture temporaire.


Même si ça peut sembler simple de s’adapter en fermant, selon le calendrier annoncé par le gouvernement, mon conseil serait de tout de même analyser et comparer les divers scénarios.


Demandez-vous si une réouverture dès que le gouvernement donne son accord est la meilleure option. Vos clients seront-ils au rendez-vous? La rentabilité de votre entreprise sera-t-elle possible selon le contexte?


Même si, d’un point de vue émotif, c’est difficile à admettre, une réouverture trop hâtive ou des contraintes trop grandes pourraient simplement creuser un cratère financier dont vous ne pourrez peut-être pas vous relever!


Dans ce cas, il serait judicieux de peaufiner davantage votre plan de relance plutôt que simplement prévoir une date de fermeture et une date d’ouverture!



ACTIVITÉS RÉDUITES OU ADAPTÉES

Certains secteurs d’activités pourront demeurer ouverts à condition de réduire leurs activités. Pensons, par exemple à l’achat en ligne, la livraison, les rencontres virtuelles, etc.


Plus que jamais, si c’est votre cas, vous devrez sortir votre calculatrice et faire quelques calculs!


Notamment, évaluez votre seuil de rentabilité pour vous assurer de ne pas creuser la tombe de votre entreprise! Si vous prévoyez un déficit inévitable, estimez l’ampleur des pertes que vous cumulerez et combien de temps il vous sera possible de tenir. Finalement, comparer ces résultats aux autres options qui pourraient s’appliquer : Fermeture, réorientation, réorganisation, etc.


Lors du premier confinement, j’ai vu beaucoup d’entrepreneurs tenter, coute que coute, de demeurer ouverts malgré l’obligation de réduire ou d’adapter leurs activités. Au final, ils ont dépensé ÉNORMÉMENT d’énergie et d’argent alors qu’ils auraient mieux fait d’évaluer la situation et de prendre des décisions moins émotives/réactives et plus éclairées!


Ils ne pouvaient prévoir que leurs efforts seraient en vain, cette crise était sans précédent, mais, aujourd’hui, nous avons déjà vécu cette situation, tâchons d’apprendre de notre expérience passée!



RÉORIENTATION

Quelques entrepreneurs ont choisi de réorienter en partie ou complètement leurs activités de façon temporaire ou permanente.


Que ce soit parce que c’était inévitable, pour tirer leur épingle du jeu, ou pour aider, on a pu être témoins, lors du premier confinement, de beaucoup de créativité et d’idées ingénieuses!


Dans ce cas, mon meilleur conseil serait de voir votre « nouveau » projet comme une entreprise en démarrage. Prenez le temps d’évaluer la rentabilité de votre idée et, encore une fois, d’y comparer les autres options.


N’oubliez pas d’adapter vos réflexions au contexte en vigueur!


Depuis le début de la pandémie, et, pour les mois à venir, plusieurs choses sont en changement. Notamment, les besoins et habitudes des clients, les contraintes légales et sociales, ainsi que la concurrence. Tâchez d’évaluer votre projet à la lumière de ces changements!


Finalement, rappelez-vous qu’une bonne idée, même si elle rapporte de l’argent, n’est pas nécessairement rentable! Ne dilapidez pas votre fonds de roulement pour un projet qui ne sera pas rentable!


CROISSANCE

Diverses entreprises ont eu la chance de voir leur entreprise croitre rapidement depuis le début de la pandémie.


Les besoins, les habitudes et les tendances de la société étant modifiés par cette nouvelle réalité, certains secteurs d’activités ont explosé!


Même si une hausse de la demande est une excellente nouvelle pour une entreprise, c’est loin de signifier qu’il ne s’agit pas d’un grand défi pour les propriétaires de ces organisations!


La croissance est un couteau à double tranchant qu’il faut manier avec précaution, surtout lorsqu’elle est rapide.


Même si tout va très vite et que vous manquez probablement de temps, pensez à élaborer une stratégie afin de faire en sorte que cette croissance ait toutes les chances d’être durable.


Quelques conseils en rafale pour réussir votre croissance rapide :

· Entourez-vous d’experts

· N’ayez pas peur de saisir les opportunités, mais prenez soin d’évaluer les résultats potentiels

· Faites un diagnostic de votre situation actuelle et de vos ressources

· Prévoyez vos besoins de trésorerie

· Soyez proactif et réfléchi



FERMETURE DÉFINITIVE

Cette option crève-cœur est malheureusement ce qui devra se produire pour un grand nombre d’entreprises dans le contexte actuel.


Dans cette situation, le meilleur conseil que je pourrais donner serait de tenter de mettre de côté le facteur émotif (même si c’est extrêmement déchirant) et d’élaborer un plan de fin pour votre entreprise.


Même si c’est probablement à mille lieues de ce que vous avez en tête, pensez à l’avenir…la fin d’un projet n’est pas simplement une fin, c’est aussi le début de ce qui va suivre. En évitant de prolonger inutilement les activités (et donc les couts), et en mettant en place un plan de fermeture, même s’il n’est pas idéal, vous serez en meilleure posture pour vous relever.



DÉMARRAGE D’UNE NOUVELLE ENTREPRISE

Le contexte actuel laisse aussi place à la création de nouvelles entreprises. Pleine d’énergie et de ressources, ces nouveaux arrivant pourront accéder à des places laissées par les entreprises qui n’auront pas survécus ou encore saisir de nouvelles opportunités.


Quoi qu’il en soit, malgré tout ce que les entreprises vivent en ce moment, il peut s’agir d’un bon moment pour se lancer.



Si vous êtes actuellement en démarrage, vous aurez une difficulté supplémentaire compte tenu du caractère unique de la situation. N’ayant jamais vécu une telle crise, beaucoup de choses ne sont que de simple hypothèse et seul le temps nous dira quels éléments resteront et lesquels ne sont que temporaires.


Il pourrait donc vous être plus difficile d’établir des prévisions pour votre projet, mais il est primordial que vous tentiez de le faire et de valider vos hypothèses.


Soyez prudent et surtout assurez-vous de demeurer flexible et d’avoir un plan A, un B et même un C !



Et vous, quels ont été les impacts de la pandémie sur votre entreprise?